Kodi est un lecteur open source spécialisé dans le multimédia et totalement compatible avec la carte graphique Raspberry. Permettant dans un premier temps d’enrichir les fonctionnalités du nano-ordinateur, l’association de Kodi et Raspberry est de plus en plus commune ces derniers temps.

Utilisation de Kodi sur un Raspberry : en quoi ça consiste ?

Après une multitude d’interrogations concernant l’utilisation du système Kodi sur une micro carte de type Rasbperry, nous avons enfin procédé à un test pour comprendre dans un premier temps le fonctionnement des deux dispositifs ensembles.utiliser kodi et raspberry

Sachez donc que Kodi est tout simplement un lecteur libre spécialisé dans le multimédia. Crée par Xbox, Kobi est une plateforme accessible sur tous les systèmes d’exploitation, que ce soit windows, Mac ou encore Linux.

Pour ce qui est de sa relation avec Raspberry, sachez que centre multimédia peut tout à fait supporter ce type de fichier grâce en effet à sa compatibilité avec toute sorte de fichiers audio et vidéo.

Il est important cependant de procéder à une configuration basique afin de fusionner la carte Raspberry avec le lecteur Kodi. 

Pour ce faire, il vous suffira de rassembler les accessoires suivants :

  • Votre modèle Raspberry : le mieux est de choisir un modèle de type 3B+ ou 4 ;
  • Une dongle ou borne USB Wi-Fi : elle doit être adaptée au type de votre Raspberry ;
  • Un câble ou fiche USB HDMI ;
  • Une carte de 8 Go de stockage : le format micro est meilleur.

Il se pourrait qu’un adaptateur USB 2A soit également de rigueur. A noter que la configuration en question ne dure que quelques minutes, puisqu’il suffit de suivre les tutoriels détaillés et bien expliqués sur le web. 

Pourquoi utiliser Kodi avec son nano-ordinateur Raspberry ?

Essentiellement utilisée pour les jeux et en particulier le rétrogaming, la carte Raspberry semble offrir d’emblée à ses utilisateurs des prestations de qualités. Cependant, l’ajout d’un lecteur et d'un système multimédia à l’instar de Kodi est vivement recommandé, et ce, pour les raisons suivantes :

  • L’amélioration de la qualité sonore ;
  • La disponibilité d’une télécommande de contrôle à distance IR ;
  • L’amélioration de la résolution des images.

A noter que le système Kodi dispose également de plusieurs autres possibilités de configuration permettant d’ajouter à volonté des jeux, sans pour autant procéder à un nouvel achat ou une installation supplémentaire.

A savoir toutefois que le dispositif Raspberry connecté à Kodi semble ne pas suffisamment capter la bande passante Wi-Fi, le mieux est d’opter donc pour un câblage Ethernet. L’espace quant à lui, peut être lui aussi un point négatif, puisqu’une très grande capacité est requise afin de supporter la totalité des configurations, classes et modules complémentaires.

Laissez un commentaire